EN CUISINE

Comment cuisiner le ratafia champenois Julien Chopin ?

Trop souvent réservé pour l’apéritif, le ratafia champenois, se révèle bien plus intéressant lorsqu’il est associé à différents mets ou lorsqu’il entre dans la composition d’un plat.
Sa méthode d’élaboration lui confère une large palette aromatique propice à la gastronomie. En sauce, en sirop, en velouté, rissolé, rôti, enrobé, laqué, il est le meilleur allié des plus grands plats.
Le ratafia champenois permet de sortir des sentiers battus. D’année en année, grâce au travail des vignerons, il n’est plus considéré en cuisine comme un alcool d’un autre temps mais plutôt comme un atout pour sublimer un plat !
Des associations gourmandes sont alors possibles : foie gras, fromages de caractère, chocolat, etc.

«Ce que j’aime avec le ratafia champenois, c’est que son goût un peu sucré s’accorde bien avec le salé et donne naissance à un plat acidulé. Ensuite, ce n’est qu’une question de dosage !»
Katia Gribet – Katia au pays des gourmands, blogueuse finaliste du Trophée Julien Chopin 2016

Depuis 2013, le Champagne Julien Chopin organise le Trophée Julien Chopin, un concours gastronomique autour du ratafia champenois, réservé exclusivement aux blogueurs culinaires. Une seule ambition : sublimer le ratafia champenois au travers de recettes réalisées avec celui-ci.
Durant plusieurs mois, 25 blogueurs mettent tous leurs talents à la recherche d’une recette salée qui séduira le plus le jury de professionnels.

Après plusieurs année, le concours a permis de collecter de nombreuses recettes originales autour du ratafia champenois Julien Chopin.

Découvrez les recettes des finalistes du Trophée Julien Chopin :